Les Proto-Bulgares

Artisanat des Proto-Bulgares

Poterie 

Les Bulgares avaient leur propre style artistique et leur technique spécifique dans cette discipline. L’élément le plus caractéristique de la poterie proto-bulgare est qu’elle était fabriquée à l’aide d’un tour de potier et dans des fours spécialement conçus à cet effet. Ce niveau technique était très élevé pour l’époque et fournissait un travail de haute qualité.

Taille de la pierre et construction

L'utilisation de la pierre de taille en tant que matériau de construction caractéristique de la région du Caucase et de l'empire perse, avec lequel les Bulgares ont eu des contacts historiques durables même avant de s'installer sur nos terres, a conduit au développement et à l'établissement de traditions bien établies de taille de pierre.

Les colonnes avec des inscriptions entièrement rédigées dans la langue des anciens Bulgares, peuvent être considérées comme des témoignages exceptionnels du talent des tailleurs de pierre proto-bulgares. Ce sont des artefacts authentiques et ne laissent aucun doute sur le fait qu’ils furent fabriqués par des artisans d’origine proto-bulgare.

Travail des métaux

La première capitale bulgare, Pliska, était un centre important du travail des métaux depuis sa fondation. Un nombre important de d’artefacts en métal a été trouvé sur nos terres. Leur apparence et leur forme correspondent à d’autres que l'on a retrouvés dans d'autres régions et territoires habités par les anciens Bulgares. Parmi eux, quelques exemples de houes, dont des équivalents ont été retrouvés dans le Caucase, habité à une époque donnée par les Bulgares, des boucles ornées d’images de lions et de griffons trouvées à Pliska et à Preslav, ou encore des chaussures en fer et des éperons. La longue liste des armures militaires découvertes lors des fouilles à Preslav indique clairement que les Proto-Bulgares avaient leurs propres traditions en matière de fabrication d'équipements de protection en métal.

Travail du cuir et cordonnerie

Les nécropoles bulgares regorgent de nombreuses pièces de vêtement, de parties de ceintures et de bottes, et particulièrement des ceintures de style oriental (avec des décorations de lions et de griffons). D'après ces découvertes et les peintures conservées décrivant les Bulgares dans certaines sources byzantines, il est clair que le cuir fut largement utilisé par les Bulgares pour la confection de vêtements et de chaussures.

Fabrication d’objets en os et en feutre

Les amulettes faites d'os, attaches et boucles de ceintures, qui arborent des symboles runiques typiques des Proto-Bulgares, montrent que ce type d’artisanat leur était familier.

Un autre type de création spécifique est la fabrication d’objets à base de feutre. Les Bulgares avaient de solides traditions en la matière dans cette région, qui sont encore préservées dans certaines parties du pays. Le feutre était utilisé pour fabriquer des selles et des harnais de chevaux, des manteaux tissés avec lesquels des cavaliers lourds proto-bulgares protégeaient leurs montures. Les habitations bulgares mobiles (yourtes) étaient également faites de feutre.


04/12/2019