Le Premier Empire Bulgare

LA BASILIQUE DE PLISKA

Certains d'entre eux furent simplement reconstruits sur ces mêmes temples pour rassembler des groupes plus importants de personnes.

Le plus grand des bâtiments chrétiens en Bulgarie après la conversion était la Grande Basilique de Pliska. Cette église impressionnante fut construite dans la ville extérieure. Il est établi qu'il y avait un sanctuaire païen plus ancien construit au même endroit, qui avait également une forme de croix.

La basilique mesurait 99 mètres de long et 29,5 mètres de large. Elle était formée de deux parties presque égales - un grand atrium et une église à proprement parler. Il avait un simple vestibule non divisé, et du côté de l'autel, une seule abside avec un espace pré-abside profond. À l'extérieur, l'abside était pentagonale. Des salles spéciales à l'extrémité est des nefs latérales furent conçues pour le service religieux. Au nord et au sud de ces salles proches de l’autel, une dépendance était reliée au bâtiment de l'église. Celle du nord servait de chapelle, dans laquelle les traces d'une large table d'autel, la table du réfectoire, sont conservées. Le sud servait de baptistère. Les deux dépendances ont été construites après la construction de l'église. Leurs fondations, les seules conservées, diffèrent des fondations du grand édifice.

L'entrée principale de l'église vers la source ouest de l'atrium était très solennellement conçue. Les fondations épaisses suggèrent que devant la façade ouest, une structure massive, presque carrée, ressemblant à une tour, faisait saillie. Le rez-de-chaussée était un passage profond par lequel on pouvait entrer dans la vaste salle. Contrairement aux atriums traditionnels des basiliques de l'époque paléochrétienne, il n'y avait pas de puits ou de réceptacle en pierre (phiala) dans l’espace devant la basilique. Il y avait un puits dans la nef sud de l'église elle-même, un des vestiges du temple païen existant auparavant.

La grande basilique de la ville extérieure était directement reliée aux bâtiments du palais. Entre la porte est de la ville intérieure et celle de l'ouest (l'entrée principale de la basilique) se trouvait un chemin parfaitement droit, pavé d'énormes blocs de pierre irréguliers. Les représentants de la cour princière du khan et le souverain lui-même l‘arpentaient lorsqu'ils devaient aller et revenir de la Grande Basilique.

La taille de la basilique dans la ville extérieure est stupéfiante. Ses dimensions et son aspect impressionnant s'harmonisent avec l'espace de la ville fortifiée de Pliska. Prenant en compte sa situation, il s'agit d'un monument rare et inhabituel du christianisme primitif en Basse Mésie au IXe siècle.

Les travaux de construction et de restauration en cours de la plus grande basilique de Pliska, qui se poursuivent depuis plusieurs années maintenant, visent à restaurer ce témoignage monumental de la culture bulgare dans son intégralité. Ce n'est qu'en se tenant devant elle que les visiteurs pourront comprendre et apprécier ce pouvoir monumental et ce désir de construire des structures colossales, portant aux nues l'histoire et l'art de l’ancien peuple des Bulgares.

12/11/2020