Le Premier Empire Bulgare

Le Premier Empire bulgare

La fondation de la Bulgarie du Danube dans les Balkans fut probablement l’événement le plus important du continent européen au VIème siècle. 

Au départ, le rôle de dirigeants de cette nouvelle force politique incomba aux Bulgares. Ils imposèrent leur hégémonie grâce à une hiérarchie militaire et politique stricte, éprouvée et expérimentée depuis l’époque de la Grande Bulgarie ancienne du Khan Koubrat.

Sa conversion au christianisme au IXe siècle revêt une importance historique cruciale, car elle fut accompagnée des enseignements de l'Église bulgare, du développement de l'écriture slave et de l'évolution de cette nation, d’un khanat à un royaume.

Le développement le plus important de cette période provient de l’ancienne littérature bulgare. Les images et les œuvres parvenues jusqu’à nous nous procurent une richesse d’idées, une diversité de genres littéraires et une élégance de style particulière, qui justifie que la fin du neuvième et le début du dixième siècle soient considérées comme « l’Âge d’or de la littérature bulgare ». Il peut être attribué en grande partie aux traditions créées par les élèves de Cyrille et Méthode et de leurs écoles – les centres d’enseignement de Pliska, de Preslav et d’Ohrid. L’alphabet et le système d’écriture furent réformés, et progressivement l’alphabet glagolitique fut remplacé par l’alphabet cyrillique, plus efficace. Les copistes et scribes de l'Âge d'or contribuèrent à l’ultime enracinement de l'ancienne langue bulgare et de l’identité nationale bulgare. La Bulgarie était en avance sur de nombreux pays européens en matière d’érudition de sa caste dirigeant et s’établit comme une source importante d’une littérature riche et variée parmi les autres nations des peuples orthodoxes.

La chute du Premier Empire bulgare sous les assauts de Byzance en 1018 est le résultat de guerres épuisantes et interminables face à l’Empire byzantin.


21/11/2019