Les Slaves

LES SEPT TRIBUS SLAVES

Au VIIème siècle, la Mésie occupait une position stratégique extrêmement importante dans la lutte opposant les Slaves à Byzance. C'était un pont qui reliait les Slaves au sud des montagnes des Balkans aux membres de leurs tribus au nord du Danube. 

Les invasions des peuples slaves au-delà des monts Balkans préoccupaient sérieusement Byzance. L'empire fit donc de grands efforts pour consolider et restaurer son pouvoir. La partie la plus vulnérable de Mésie était à l'est - la mer Noire et la Dobroudja. Par conséquent, les Byzantins construisirent de nombreuses forteresses et tentèrent de faire de la Dobroudja une base avancée pour leurs attaques sur les territoires slaves. La possibilité que les troupes byzantines se déplacent facilement par la mer vers leurs terres désavantageait les Slaves.

La restauration de la domination byzantine sur la partie nord-ouest de la péninsule balkanique menaçait sérieusement les tribus slaves à la fois en Mésie et dans les terres s’étendant au nord du Danube. L’Empire Romain d’Orient, qui avait également conquis la partie centrale de la péninsule balkanique, pouvait attaquer les tribus slaves de Mésie depuis le sud sur tout le long des montagnes des Balkans jusqu’au fleuve Timok. Par conséquent, afin de lutter contre l'empire, toutes les tribus slaves entre le Danube et la chaîne des Balkans, ainsi que les tribus au nord du fleuve, décidèrent de s’unir.

Des informations sur l'union tribale créée dans la région du Danube sont contenues dans les œuvres des chroniqueurs Théophane et Nicéphore (IXème siècle). Le nombre restreint des sources disponibles conduit à des théories différentes sur la taille et l'emplacement de l'union tribale slave.

Théophane mentionne sept tribus slaves en plus de celles du Nord, et Nicéphore parle des tribus slaves de façon globale, sans préciser leur nombre.

Les sept tribus slaves n'étaient pas sous la domination de Byzance et n'étaient pas présentes sur son territoire dans la partie nord-est de la péninsule balkanique. La majorité des études situe l’union tribale des sept tribus slaves en Mésie. Cependant, les sources déclarent explicitement que ses voisins du sud étaient les Byzantins, et à l'ouest et au nord-ouest - les Avars. Par conséquent, de nombreux chercheurs pensent qu'il s'agit d'une union tribale slave dans la région du Danube, qui s'étend des deux côtés du fleuve, des Balkans jusqu’aux Carpates. Ces sept tribus peuvent avoir inclus certaines des tribus timochanis, moraves, branichevis et obodrites, dont l’appellation n’est pas mentionnée par les chroniqueurs.

L'union tribale dans la région du Danube est une alliance de sept tribus slaves en Mésie et en Dacie, créée pour combattre Byzance et les Avars. La même culture de population slave des deux côtés du Danube au VIIème siècle a également déterminé sa portée territoriale - des Carpates à la chaîne des Balkans. La principale cause qui unissait ces tribus était leur préservation contre la menace étrangère, c'est pourquoi les unions politiques étaient au premier plan de l'unification.

Dans cette union, chaque tribu slave avait conservé en grande partie son indépendance, était gouvernée par son prince local, et le territoire occupé par celle-ci formait une principauté distincte, connue sous le nom de Sclavène.

08/05/2020