Les Slaves

Les liens entre les traditions agricoles slaves et les signes du développement des civilisations à partir de l'Âge de pierre et de l'Âge du cuivre sont indiscutables. Les Slaves sont en majorité des agriculteurs, mais leurs méthodes de culture ne permettent pas de nourrir de grandes communautés. Pour cette raison, ils vivent en colonies tribales restreintes. Leur mode de vie fragmenté et indépendant les empêche pendant des siècles de développer une forme d'État centralisée et de pouvoir souverain. En conséquence, les raids fréquents de leurs ennemis les forcent à une migration constante et entravent leur style de vie plutôt sédentaire et le développement d'une culture et d'une architecture matérielle marquante.

Les Slaves atteignent leur apogée aux VIe et VIIe siècles en raison de la consolidation progressive et du développement social, en particulier sur les territoires d’Europe de l'Est. Leur existence en tant que groupe ethnique dans les Balkans est étroitement liée à leur unité avec les Proto-Bulgares et à l'unification de l'État bulgare.




09/12/2019