Les Thraces

Les Thraces, vieux comme le monde

L'émergence de la communauté ethnoculturelle thrace remonte aux âges du bronze moyen et tardif. Il est déterminé par les réalisations et les spécificités relatives aux domaines de la mythologie, de l'architecture, de la sculpture, de la peinture, du style de vie et de des œuvres artistique. 

Les Thraces sont étroitement liés au passé et à l'histoire ancienne de la Bulgarie. Les informations écrites conservées sur leur culture sont souvent incomplètes ou sujettes à interprétation. Selon ces sources, l’émergence de la communauté ethnoculturelle thrace remonte aux âges du bronze moyen et tardif.

Pendant la majeure partie de son histoire, les Thraces ont été divisés en plusieurs tribus. Dans une période s’étendant du Vème au Ier siècle avant notre ère, le célèbre royaume thrace des Odryses a émergé et connu un âge prospère. Il laissa un derrière lui un patrimoine culturel important pour l'archéologie bulgare, comprenant l'ancienne ville de Sevtopolis, le masque d'or du roi Térès, la tête en bronze datant du règne de Seuthès III, le trésor d'or de Panagyurichté et de nombreux autres artefacts de valeur.

La culture thrace est définie par ses réalisations et ses particularités dans le domaine de la mythologie, de l'architecture, de la sculpture, de la peinture, de la vie et des métiers d'art. Ses caractéristiques se retrouvent dans la construction de villes et de palais fortifiés (Kabilé, Sevtopolis), de lieux de culte avec des nécropoles sous tumulus (Vallée des rois thraces, Starosel, Perperek, Tatoul et Sborianovo) et des tombes monumentales en forme de dôme incluant des sculptures et des fresques ornementales (comme à Alexandrovo, Strelcha, Mezek, Starosel, Shipka, Kazanlak, Sveshtari). Les découvertes exceptionnelles de métaux précieux (Vratsa, Rozovets, Douvanli, etc.) sont travaillés d'une fabrication exquise (trésor de Panagyurichté, trésor de Rogozen, etc.). La tradition thrace de la construction de tombeaux à coupole est associée à l'Antiquité tardive (le trésor en or de Valchitran est caractérisé par certaines cérémonies rituelles dédiées au culte du soleil). Le culte solaire des rois-prêtres qui incarnent l’astre suprême, comprend les niches funéraires rocheuses des Rhodopes orientales, ainsi que les mégalithes thraces, que l'on trouve dans différentes parties de la Bulgarie.

Vers les Ier et IIème siècles de notre ère, l'expansion de Rome dans les Balkans soumit la plupart des tribus thraces. Au 3ème siècle, l'Empire romain s’effondra suite à une crise sévère provoquée par des luttes intestines pour le pouvoir. Cela affaiblit dans une certaine mesure le pouvoir militaire de l'Empire et les provinces thraces deviennent le théâtre d'invasions de la part des Goths et d'autres tribus barbares. En conséquence, des 3ème et 5ème siècles, la population indigène thrace fut largement réduite - une partie de celle-ci fut déplacée et l’autre assimilée. Cependant, il reste encore des artefacts inestimables et de nombreux objets, qui rappellent les exploits thraces et leur civilisation.

09/12/2019