Partenaires

Musée National d'Histoire, d'Architecture et d'Art et Sanctuaire de Yélabuga

Le musée d'état et sanctuaire historique, architectural et artistique de Yélabuga a été créé en 1989. Sur une superficie de 491,5 hectares, se dresse un ensemble unique de sites de la région de Yélabuga, du XIXe et du début du XXe siècle. Le musée-sanctuaire est le gardien de 184 sites du patrimoine culturel, ses mérites sont reconnus au niveau national et international. Depuis 2009, le musée-sanctuaire est inscrit au Registre fédéral unifié des voyagistes de Russie, depuis 2013: la publication officielle de l'Association des voyagistes russes.

Quiconque vient à Yelabuga peut faire un voyage inoubliable dans le passé. L'un des endroits les plus mystérieux et les plus beaux de cette excursion sera la tour du village de Yelabuga ("la tour du diable"). Depuis plus de mille ans, elle surplombe le site, tel un gardien solitaire sur la rive escarpée de la rivière Kama.

Les rues Kazanskaya, Spasskaya, Naberezhnaya, Bolshaya Pokrovskaya et Gassara constituent le quartier historique des musées. Chaque structure est un exemple de bâtiments commerciaux de la seconde moitié du XIXe siècle, d'une grande valeur artistique et d'un intérêt scientifique majeur. Les lieux de culte de Yélabuga marquent de leur beauté et de leur grandeur: la cathédrale Spasskaya, l'église Saint-Nicolas et l'Intercession ou la mosquée cathédrale «Djamig».

La ville est riche en personnages historiques. Le grand peintre et paysagiste russe Ivan I. Shishkin y est né ainsi que le psychiatre de renommée mondiale Vladimir M. Bekhterev et la cavalière Nadezha A. Durova y trouva sa dernière demeure. La poète Marina I. Tsvetaeva a passé les derniers jours de sa vie à Yélabuga tandis que le futur maréchal de l'Union soviétique L.A. Govorov fut diplômé de l'école locale...

Adresse: 423600 Fédération de Russie, République du Tatarstan, Yélabuga, Rue Gassara, n. 9
Téléphone: 7-86-68, + 7-917-871-75-01 - Centre d'Information Touristique
Site Internet: elabuga.com